Page d’accueil Tudor

L’histoire de Tudor
Les origines : de 1926 à 1949

L’intuition de Hans Wilsdorf

Depuis plusieurs années, j’ai étudié la possibilité de fabriquer une montre que nos concessionnaires puissent vendre à un prix plus bas que nos montres Rolex et qui soit digne de la même confiance traditionnelle. Je décidai donc de fonder une société à part, en vue de fabriquer et de vendre cette nouvelle montre. Cette société se nomme “Montres TUDOR S.A.” » - Hans Wilsdorf

1926

LA NAISSANCE DE LA MARQUE

En février 1926, la maison « Veuve de Philippe Hüther », négociant et fabricant d’horlogerie, dépose la marque « The TUDOR » en nom et pour compte de Hans Wilsdorf. Installé à Genève, ce dernier acquiert du dépositaire les droits exclusifs de l’usage.

1932

PREMIÈRES MONTRES TUDOR EN AUSTRALIE

The first watches bear a simple TUDOR signature on the dial, with the horizontal bar of the T lengthened above the other letters. On some rare pieces, the name Rolex also appears. Rolex would effectively guarantee the technical and aesthetic quality of TUDOR watches until the brand attained autonomy in this field. The TUDOR-signed watches included models for both men and women; they were mainly rectangular, barrel-shaped or with bevelled sides. In 1932, TUDOR watches for the Australian market were delivered exclusively to the Willis company, which was entrusted with distributing them to the best jewellery shops in the country. TUDOR “CATANACH’S” The rectangular watch with bevelled sides in chromium-plated metal presented here illustrates the type of product that TUDOR created in this initial period. It had a two-tone, two-sector cream dial with luminescent Arabic numerals, baton hands in blued steel with luminescent material, a minute track and a small seconds hand at 6 o’clock. Its Calibre was barrel‑shaped, recognisable by its three red rubies visible on the top plate. Established in Melbourne since 1874, Catanach’s Jewellers is one of the oldest jeweller families in Australia.

1936

Reprise de la marque par Hans Wilsdorf

Le 15 octobre 1936, la maison « Veuve de Philippe Hüther » cède la marque « The TUDOR » à Hans Wilsdorf. À cette même période, la rose de la dynastie des TUDORs apparaît sur les cadrans des montres de la marque. Inséré dans un bouclier, ce logo symbolise l’union invincible de la force – la robustesse propre à la montre – et de la grâce – la beauté de ses lignes.

1946

Création de l’entreprise « Montres TUDOR S.A. »

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Hans Wilsdorf sait que le moment est venu de donner son essor et sa pleine identité à la marque. C’est ainsi que le 6 mars 1946, il crée la société «Montres TUDOR S.A.» spécialisée dans les modèles pour hommes et femmes. Les caractéristiques techniques, esthétiques et fonctionnelles seront garanties par Rolex, tout comme la distribution et le service après-vente.

1947

ÉVOLUTION DU LOGO

From 1947 onwards, a year after the official launch of TUDOR, the shield gradually disappeared from the logo. Henceforth it would consist of only the company name and the rose; finely drawn or as an applique in relief; thus emphasising the brand's elegance and style.

TUDOR OYSTER 4463

The example of reference 4463 presented here has a 34 mm waterproof Oyster case. Its silver-coloured dial is punctuated with luminescent hour markers and Arabic numerals. The hour and minutes hands are also luminescent. Its seconds hand is painted red for better visibility. It has a screw-down case back signed 'TUDOR'. Its movement is the mechanical Calibre 59 with an anti-shock system and two positions. Its crown is the patented riveted Oyster-type crown

1948

PREMIÈRE PUBLICITÉ TUDOR DÉDIÉE

En 1948 apparaissent les premières publicités dédiées à TUDOR. La marque est clairement associée à Rolex tant dans le texte que dans le logo. Les modèles présentés sont destinés aux hommes comme aux femmes. Les arguments publicitaires mettent en valeur l’esthétique, la précision chronométrique et l’étanchéité du produit.